L'OPAH souffle sa première bougie

Cela fait maintenant un an que l'OPAH, l'opération programmée d'amélioration de l'habitat, a été lancée sur le territoire d'Auzon Communauté. Elle prendra fin en avril 2014. Cette opération vise à améliorer les conditions d’habiter des occupants et concerne les projets suivants : travaux d’adaptation liés à la perte d’autonomie, travaux visant à résoudre une situation de grande dégradation et travaux d’économie d’énergie.

L'occasion de faire le point sur la première année de l'opération ; 150 contacts ont été pris auprès de propriétaires occupants et de propriétaires bailleurs, deux d'entre eux nous ont fait part de leur expérience dans ces démarches.

Madame Roche a bénéficié de l'OPAH dans son logement à Champagnac-le- Vieux. Pour elle, les travaux concernaient des aménagements pour les économies d'énergie avec l'isolation de la toiture, la pose de fenêtres isolantes et de volets. Mais aussi des travaux d'adaptation avec le remplacement d'une baignoire, devenue peu pratique, par une douche. La famille de madame Roche l'incitait depuis quelques temps à envisager ces aménagements mais c'est la mise en place de l'opération qui l'a décidé à se lancer. Dans ce cadre, des informations ont été prises auprès du cabinet Urbanis. A partir de là, les démarches ont été très simples. « Pour monter le dossier, ce n'était vraiment pas compliqué, nous avons été très bien rensei gnés par le cabinet d’urbanisme. Un architecte du cabinet est même venu voir la maison, il a fait un état des lieux pour préciser les éléments pour la mise aux normes notamment de l'électricité. Il nous a conseillé une isolation particulière, explique la fille de madame Roche. Nous avons ensuite contacté des artisans pour les devis et ma mère a choisi ce qu'elle voulait ». L'ANAH, l'agence nationale de l'habitat, apporte un financement pour les travaux, tout comme Auzon Comunauté, une manière de réduire la facture pour ces aménagements onéreux. Le parcours est très simple et l'opération permet de se lancer en étant très bien accompagné dans toutes les étapes. Aujourd'hui les aménagements sont terminés selon la fille de madame Roche la différence est flagrante « quand on a passé la période très froide, on a vraiment vu la différence avec la nouvelle isolation, sans compter les économies que ma mère a pu faire. Pour les autres aménagements, cela change aussi le quotidien, l’installation d'une douche facilite la vie pour ma mère mais aussi pour nous. L’OPAH c'est vraiment le coup de pouce financier mais cela permet également de faire les travaux entoute confiance avec l'aide de professionnels ». Un seul bémol selon elle : pour  bénéficier de l'OPAH, il ne faut pas dépasser un certain niveau de revenu relativement bas.

Autre exemple avec ce couple de Sainte- Florine qui a profité de l’opération pour installer des volets roulants mais également des rampes d'escaliers intérieur et extérieur. Ils ont eu connaissance de l'OPAH via les dépliants d'information distribués dans les boîtes aux lettres et se sont renseignés auprès du cabinet Urbanis. Dans leur cas également tout s'est passé très rapidement. «La personne du cabinet d'urbanisme est venue à la maison, elle nous a aidé à monter le dossier et ensuite tout est allé très vite. Nous avons pu bénéficier d'une aide de la part de l'ANAH, d'Auzon Communauté mais également de notre caisse de retraite qui se joint au dispositif. Au total cela nous a permis de financer environ 50% du montant des travaux ». Cela permet de se lancer dans des aménagements qui leur auraient paru un peu coûteux sans cet accompagnement. Dans leur cas, les devis ont été réalisés mais la mise en oeuvre n'a pas encore débuté. Ils attendent les beaux jours pour faciliter les travaux. C'est l'autre point à retenir de ce dispositif, il faut absolument faire la demande d'aide avant de se lancer pour qu'elle soit prise en compte.